Recettes par catégories

Fromage végétal cru d’okara d’amande

^–fromage tout juste préparé–^

Quels que soient les ingrédients utilisés en cuisine, l’objectif zéro déchet est toujours dans mes objectifs. Je cuisine systématiquement les fanes, je brosse les légumes pour pouvoir consommer leur peau, je ne pèle que les fruits qui le nécessitent (banane, mangue…), je congèle ou déshydrate les peaux des agrumes etc… Lorsque je prépare un lait végétal, je conserve ou cuisine l’okara. Ce dernier est riche en minéraux et en fibres, même si ses saveurs sont plus ternes, qu’il n’est pas forcément appétissant (côté glamour on fait mieux…), il n’en demeure pas moins intéressant.

Pour en savoir un peu plus sur la conservation et l’utilisation des okaras.

Pour réaliser ce fromage, il est indispensable d’utiliser des amandes crues selon cette recette.

^–fromage après 48h de fermentation–^

Ingrédients (bio) :

L’okara de 100 g d’amandes crues bio ayant servies pour cette recette, soit 100 g environ d’okara

1/4 cc (0.25 ml) d’ail en poudre

1/2 cc (2.5 ml) d’oignon semoule

10 tours de moulin à poivre

1 CS (15 ml) de levure maltée

1 cc (5 ml) de jus de citron jaune

1/2 cc (2.5 ml) de sel gris

1 capsule de probiotiques (Probiolog pour moi)

Matériel : une gaze et un bout de ficelle

Préparation

Comme nous allons procéder à une fermentation, l’hygiène est primordiale afin de ne laisser se reproduire uniquement les bonnes bactéries.

Ouvrir la gaze pour qu’elle soit déjà prête.

Verser dans un petit saladier votre okara ainsi que tous les ingrédients et mélanger en écrasant la masse sur le bord du récipient avec une spatule souple ou le dos d’une grosse cuillère puis avec des doigts (supers propres j’insiste un peu…).

Finir de bien mélanger de façon uniforme et disposer sur la gaze. Tenir les coins, serrer le plus possible et maintenir bien fermé avec une ficelle. Suspendre à l’abris du soleil et dans un endroit aéré pour 24 à 48h en fonction de votre goût pour des fromages + ou – faits et de la saison. Par exemple,  pour température ambiante comprise entre 17 et 21 °C, laisser reposer suspendu 48h.

Retirer délicatement la gaze, déposer votre fromage « végé » sur une coupelle, recouvrir d’un ramequin et réfrigérer. Déguster comme du fromage « cruel », cru, pour profiter de tous les bienfaits des probiotiques. Se conserve une petite semaine au frais.



Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *