Recettes par catégories

Crèmes dessert végétaliennes (vegan) au citron

De petites crèmes dessert toutes légères, toutes fraîches, parfaites pour terminer son repas avec une note sucrée mais faible en sucre et graisse

Ingrédients (bio) pour 5 pots :

1 citron (jaune ou vert) dont 30 g de son jus (environ la moitié d’un beau) et son zeste (de préférence obtenu avec une Microplane, à défaut 3 gtt d’huile essentielle de zeste de citron)

40 g de sirop d’agave

170 g + 300 g de « lait » de riz

30 g de fécule de maïs

Préparation :

Prélever le jus d’un demi citron jusqu’à en obtenir 30 g. Zester le citron dans sa totalité. Verser le tout dans un bol avec la fécule et la première moitié du « lait » de riz (les crèmes au citron c’est avec du riz, les autres « laits » végétaux ne donnent vraiment pas le même résultat). Réserver.

Préparer à l’avance vos 5 pots avec un dessous de plat à côté.

Dans une casserole, mélanger au fouet (fouet « magique » idéal) la deuxième portion du « lait » de riz avec le sirop d’agave sur feu fort. Dès que le mélange bouille, baisser le feu à moyen et verser tout doucement le mélange fécule/ »lait »/jus/zeste (important pour ne pas former de grumeaux : redonner un petit coup de cuillère si la fécule est retombée au fond du bol) en fouettant sans cesse et énergiquement sur toute la surface du fond de la casserole. Dès que le mélange épaissit, retirer immédiatement la casserole du feu et continuer à mélanger pour ne pas voir apparaître des grumeaux. C’est ça le secret des crèmes parfaitement lisses : fouetter sans cesse, même après cuisson, même entre chaque remplissage de pot (même en remplissant les pots, sisi…, en vous aidant du dessous de plat au besoin). De plus, ce fouettage continu permet de coincer des bulles d’air et de rendre les crèmes toutes légères, presque mousseuses.

Laisser refroidir vos crèmes avant de les couvrir et de les réfrigérer quelques heures (2 ou 3 !).

NB : si vous avez interrompu votre fouettage et que vous voyer des grumeaux (ça c’est pô bien, je vous avais pourtant avertis), passer la crème au travers d’une passoire fine à l’aide d’une maryse souple mais attention le zeste risque de se retrouver coincé…



Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *