Recettes par catégories

Ricotta végétale

ricotta vegetale

Cette ricotta n’est autre que du caillé de boisson de soja à l’aide de nigari, c’est à dire du tofu non pressé.

Ingrédients (bio) :

——Base nature——

1 litre de « lait » de soja nature (maison)

1 cc (5 ml) de nigari

——Aux algues——

1 CS d’huile de sésame toastée

1 à 2 CS de mélange nori, salade de mer, dulse en paillettes…

1 cc d’ail des ours sec

1 cc de graines de sésame complet

1/2 cc d’ail en poudre

2 ml de sel gris

———-Olive, basilic, ail

1 CS d’huile d’olive

2 tomates sèches

1 cc de tamari

1 gousse d’ail

Quelques feuilles de basilic (à défaut 2 cc de sec)

Une dizaine d’olives noires

3 ml de sel gris ou rose

Poivre

Matériel : une passoire fine et un linge fin

Préparation :

——La base——

A la maison, le « lait » de soja est réalisé avec le Soyabella. Je n’ai donc qu’à verser le nigari dans la cuve lorsque le lait est prêt et encore chaud pour le faire cailler. Si vous utilisez du « lait » du commerce (exit celui enrichit au calcium, il ne caille pas) le mettre à bouillir dans une grande casserole et ajouter le nigari. Mélanger pour bien le faire dissoudre et laisser ensuite cailler quelques minutes.

Pendant ce temps de pause, préparer votre étamine : poser un torchon propre au dessus d’une passoire fine elle même au dessus d’un récipient d’une contenance supérieure à 1 litre. Dès que le caillé est pris, le verser doucement dans votre torchon et laisser filtrer quelques minutes. Vous pouvez presser l’excédent de liquide plus ou moins fort en fonction de l’utilisation future de cette ricotta.

Votre ricotta nature maison est prête.

Si vous souhaitez une « mixtouillade » de ricotta

——Ricotta aux algues——

Il est préférable pour cette version de ne pas trop presser excessivement la pâte car les algues vont se réhydrater avec l’eau contenue dans la ricotta et donc l’assécher un peu. A moins que vous aimiez une version ferme… Mélanger tous les ingrédients et réfrigérer au moins 2 heures avant de déguster avec du bon pain frais ou des galettes de céréales soufflées.

——Ricotta olive, basilic, ail——

Passer la gousse d’ail au presse-ail. Dénoyauter et couper finement les olives. Couper les tomates en tout petits morceaux aux ciseaux (c’est comme ça que j’y parviens le mieux !). Emincer finement le basilic puis mélanger tous les ingrédients. Réfrigérer au moins 2 heures avant de déguster sur des tranches de pain toasté et frotté de tomate fraîche ou d’ail, façon tapas espagnols.

Laissez libre cours à votre imagination, aromatiser selon vos aspirations du moment, vos envies et besoins et accessoirement en fonction de votre garde-manger ! Cette ricotta est une base utile également pour les farces de ravioles, de chaussons (miam avec des épinards)…

ricotta vegetale



Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *