Recettes par catégories

Terrine végétale aux shiitakés (vegan-végétalien)

Ah, ce champignon… que je l’aime ! Seul son prix élevé restreint ma consommation, parce que ce parfum, unique… un délice ! Il méritait bien une terrine à lui tout seul. En plus, il apporte tant de bienfaits : fortifiant général et du système nerveux central, anti-cancéreux, réducteur du cholestérol (inutile pour les véganes hein !!), riche en vitamine B (5 et 2), PP, D, fer et potassium, sélénium, cuivre…

Bref, un vrai champion ce champi !

Et mon mari, le carnivore, l’a trouvée très bonne et goûteuse ma terrine. Il a même osé le « oh, ben je ne pensais pas que ton truc pouvait être si bon, très bon même ». Et paf !!

Ingrédients (bio) :

  • 100 g de tofu lacto fermenté au tamari (pas de tofu ferme, qu’il soit frais ou longue conservation, surtout pas du fumé, trop fort, du lacto et c’est tout !)
  • 100 g de champignons shiitaké frais
  • 8 g de champignons shiitaké secs
  • 30 ml (= 2 CS) de vin blanc sec vegan
  • Poivre du moulin (et de Kampot si vous avez !)
  • 2 cc (=10 ml) de sauce tamari (3 cc si vous aimez les terrines plutôt bien salées)
  • 0,25 ml de fumée liquide
  • 1 cc de piment d’Espelette
  • 80 g de lait d’avoine ou d’eau
  • 1/2 cc (= 1 g) d’agar-agar en poudre
  • 30 g d’huile de chanvre

Matériel : un blender

Préparation : Rincer les shiitakés, les couper en fins morceaux et les faire revenir à feu vif dans une poële antiadhésive en remuant régulièrement. Normalement ces champignons n’ont pas à être triés, si tel est le cas pour les votres (un pied terreux ou sale), pensez à les peser triés (mais non humides !). S’ils commencent à accrocher, baisser un peu le feu. Pendant ce temps, réduire en poudre les shiitakés secs à l’aide d’un blender. Attendez quelques instant avant d’ouvrir, la poudre est très volatile (le temps de la suite de la recette). Dès que les champignons sont cuits, càd légèrement colorés, déglacez-les avec le vin. Mélanger jusqu’à ce que les shiitakés soient asséchés. Pendant qu’ils refroidissent un peu, préparer la phase « gélificatrice » : dans une petite casserole, porter à ébulition pendant au moins 30 secondes le mélange « lait » et agar-agar en mélangeant sans cesse avec un petit fouet. Réserver.

Ajouter le tofu dans le blender avec le tamari et la fumée liquide. Mixer, ajouter les champignons, mixez. Ajouter la gelée (pas encore gélifiée, elle figera en refroidissant), le piment, l’huile de chanvre (que vous devez ranger dans la porte de votre frigo pour la conserver) et 8 tours de moulin à poivre. Mixer doucement, juste pour mélanger. Vous pouvez d’ailleurs effectuer cette étape en mélangeant avec une simple spatule (mais il faut changer de récipient, donc plus de vaisselle bla bla bla…).

Verser dans un pot à confiture, joli si vous recevez ! Mettre au frais au moins 3 heures. Se conserve quelques jours, bien fermé et au frais.

A déguster sur une bonne tranche de pain au levain maison, grillé c’est parfait !



Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *